1 La Tigresse

by admin | juin 9, 2010 10:03

Si l'adversaire est Yin, il faut être Yang,

Si l'adversaire est Yang, il faut être Yin,

Yin-Yang, Yang-Yin et suivre le rythme.

Comme par le dédale d'une grotte obscure, la Tigresse sait quels sont ceux qui la ramènent chez elle, et quels sont ceux qui l'égarent.

AhaggAr


2 La voie, la création

by admin | mai 9, 2010 4:34

Du premier frémissement,

Insufflant la vigueur,

Aux premiers signes éloquants,

Inaugurants la véhémence de la clameur,

Le temps d’un court instant,

Imprègne d’urgence cet échantillon d’éternité.

Don de soi, abandon du moi,

Entre nous et la réalité.

Oeuvre de solidarité,

Dont la nature nous échoit,

La création,

Empreinte de permanence mesurée,

Caractérise la vie et donne un sens à l’union.

AhaggAr


3 La sève, le printemps

by admin | février 5, 2010 6:33

Dansant et tournant,

Petite lueur d’espoir,

Energie subtile,

Provoquant mouvement des émotions,

Poursuit son chemin virevoltant.

Dans les méandres capillaires,

Fougueux torrents,

s’éveillent de leur hivernal sommeil,

Charriant potentiel et bourgeonnement.

Bientôt petite révolution silencieuse,

libérera sa puissance,

Dans un élan primal,

Proclamant furieusement la vie,

Qui s’écoule dans son corps végétal.

AhaggAr


4 Libres !

by admin | janvier 25, 2010 8:00

Doctrine de libération,

Briser les chaînes,

Raffiner l’énergie,

Eduquer le corps et l’esprit,

Sont les aspects indissociables

d’un même chemin,

d’une même voie,

Menant vers des contrées universelles et sans limites.

AhaggAr


5 La défaite

by admin | décembre 4, 2009 11:31

La défaite est toujours une défaite morale,

Ensuite vient la défaite des hommes.

AhaggAr


6 Equinoxe des corps

by admin | novembre 10, 2009 4:44

Tempête d’équinoxe, les déferlantes d’écume portent les assauts du plus profond des abysses,

Le tressaillement du gouvernail indique à quelle dérive la carcasse est en proie,

Sifflements des bourrasques et râlement de la mature exaltent la fureur à son paroxysme,

Loin devant, se distinguent les lueurs dansantes des fanals et feux de joie,

Ce soir, rose rouge et bille de bois danseront la sarabande de l’océanique moisson.

Demain, il ne restera rien, que vestiges ensoleillés et voiles déchirées,

Témoignant des fougueuses étreintes de la nuit passée.

AhaggAr


7 L’esprit – Confucius

by admin | septembre 11, 2009 11:42

Issues de l’esprit,
Sans fondement,
Ni couleur,
Les passions sont le chemin,
Qu’il faut parcourir.
Cultiver la vie,
De l’interne vers l’externe,
Avec volonté et discipline.

AhaggAr


8 L’aube

by admin | juin 30, 2009 10:44

Frémissement du feuillage,

Dans ses prunelles,

Danse le soleil,

Le hullulement lointain des singes,

encourage le crépuscule,

à s’immiscer dans la tannière arborée,

Le vent se lève et la lune culmine à l’apogée.

Entre ses lèvres s’écoule le flot jaillisant des merveilles,

Suave est son parfum,

Doucement elle chemine autour de la hampe,

De ses mouvements furtifs et experts,

Elle débusque le jade,

Et baignée par la lueur matinale,

Ses canines finissent de dévorer les vestiges de la nuit.

AhaggAr





www.cooperation-iws.eu
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.0 France License.